Corée du Sud

A table!

La particularité de la cuisine coréenne est le piment (importé par les Portugais) et les légumes fermentés. Qui plus est, les Coréens aiment manger chaud. La viande doit grésiller et la soupe frémir lorsqu’elles arrivent à table.

Kimchi

Kimchi

Kimchi (김치): chou fermenté dans une saumure pimentée. Il peut macérer jusqu’à 3 ans. C’était au départ le légume par excellence pour tenir les long mois d’hiver. Il est riche en éléments tels que la vitamine C, le calcium ou les ferments lactiques.

Bulgogi

Bulgogi

Bulgogi (불고기): Bul signifiant «le feu» et gogi «la viande», ce BBQ est composé de viande de boeuf marinée. La marinade est faite de différents ingrédients dont de la sauce soja et du jus de poires.

GalbiRestaurant spécialisé dans le galbi. Chaque table est équipée de son aération.

Restaurant spécialisé dans le Galbi.

Galbi (갈비)  : côtes de bœuf marinées grillées au charbon de bois. La viande est coupée aux ciseaux à travers l’os et non le long de celui-ci. Les restaurants spécialisés en Galbi sont reconnaissables car chaque table est équipee d’un BBQ en son centre et d’une hotte à tête dirigeable suspendue au plafond.

Bibimbap (비빔밥): grand bol de riz cuit couvert de divers légumes fermentés ou crus, de viande, de poisson ou d’oeufs. L’origine viendrait des cérémonies données aux ancêtres. Les Coréens mélangeaient les offrandes (riz, carottes, épinards, oeufs…) pour un autre repas. Le bibimbap est une spécialité de la ville de Jeonju.

Bibimbap

Bibimbap

Ramyeon (라면): un bol de nouilles instantanées noyées dans une soupe épicée. Différentes saveurs. Un plat hyper populaire au même titre que le kimbab.

Kimbab (김밥): sorte de maki composé de riz et de divers ingrédients, le tout enroulé dans une feuille d’algue. Il se mange froid. Idéal pour un pique-nique improvisé. Son nom provient de kim (김) = «algue» et bap (밥) = «riz». Un plat très populaire.

Gim: algues frites présentent sur toutes les tables au même titre que le gochujang (고추장). Dégustées sous forme de feuilles séchées, elles accompagnent le riz.

Autres spécialités que nous n’avons pas goûtées:

  • La Viande de chien: issue d’une longue tradition, cette pratique divise autant la société coréenne que les étrangers;
  • Le poulpe vivant ou San-nak-ji, chaque année de fins gastronomes se retrouvent aux urgences. Ces petites bêtes tentent jusqu’au dernier moment de s’échapper à l’aide de leurs ventouses en escaladant la gorge de leur prédateur;
  • Les méduses;
  • Les pattes de poulets ou Dak-pal (dak veut dire «poulet»).

Pour découvrir la cuisine coréenne par région: http://atelier.de.francais.over-blog.com/quelques-plats-r%C3%A9gionaux-de-cor%C3%A9e-du-sud-partie-1

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion /  Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s